VOYAGER AVEC DES RESTRICTIONS ALIMENTAIRES

Photo de  Agathe Marty  sur  Unsplash

Photo de Agathe Marty sur Unsplash


Qu’il s’agisse d’une intolérance alimentaire ou d’une préférence plutôt rigide, voyager avec des restrictions alimentaires peut être un défi, surtout dans un pays où on ne parle pas la langue. Mais sois sans crainte; avec un minimum de préparation, c’est possible d’apprécier ton séjour et d’éviter les mauvaises surprises.  

Photo de  Kaleidico  sur  Unsplash

Photo de Kaleidico sur Unsplash

  • Fais tes recherches

C’est assez facile de trouver de l’information sur la cuisine locale dans les guides de voyage et sur internet. Si tu as une destination spécifique en tête, recherches les repas typiques et à quoi t’attendre, apprends des mots-clés, tu peux même trouver des restaurants en avance sur des sites comme Yelp, TripAdvisor et les blogues. Si tu as une diète spéciale, mais pas de destination particulière de prévue, tu peux entrer des termes comme "destinations véganes" ou "où voyager en sécurité avec une allergie aux arachides" dans les moteurs de recherche. Si tu planifies un séjour dans un village vacances, contacte-le service à la clientèle avant de réserver pour t’informer de la politique d’accommodation des clients avec restrictions alimentaires.

 

  • Utilise un visuel pour t’aider

Il est possible de commander ou imprimer des cartes d’allergies traduites dans le langage local du pays que tu vas visiter. Si tu prévois parcourir de nombreuses destinations, il serait peut-être préférable de télécharger une application de traduction (si tu es certain(e) d’avoir accès à un réseau cellulaire ou du wifi). Voici quelques suggestions gratuites ou abordables : Allergy Action, AllergyTranslation, Food Allergy Research & Education, Food Allergy Translate et Select Wisely.

Photo de  Olaf Bröker  sur  Pixabay

Photo de Olaf Bröker sur Pixabay

 

  • Trouve un hébergement qui te permet de cuisiner

Pour un maximum de sécurité et de contrôle sur ton alimentation, réserve dans une auberge ou une location résidentielle qui te permet de cuisiner tes propres repas (et probablement de sauver de l’argent aussi par la même occasion).

 

  • Amène plein de collations

Mieux vaut prévenir souffrir; amène-toi une bonne quantité de collations non périssables au cas où tu aurais de la difficulté à trouver une option satisfaisante dans l’avion ou à destination.

Photo de  Kelly Sikkema  sur  Unsplash

Photo de Kelly Sikkema sur Unsplash

 

  • N’oublie pas ta médication pour les allergies

Assure-toi d’avoir en ta possession des médicaments pour traiter les réactions allergiques (antihistaminiques et/ou EpiPen) et des lingettes humides stériles pour nettoyer les surfaces de cuisson et les ustensiles au besoin.

 

  • Sois préparé(e) mentalement

Même s’il est relativement facile de trouver de la nourriture qui respecte tes préférences alimentaires partout dans le monde, la flexibilité et la tolérance seront de mise à certains moments. Si tes repas commencent à devenir redondants, vois le bon côté des choses et garde en tête que la qualité d’un séjour se mesure à beaucoup plus que la nourriture; les paysages, les activités, les odeurs, les breuvages et les gens que tu rencontres font tous partie de ce qui rend une aventure mémorable (eh oui, même les pires souvenirs).

 
Photo de  rawpixel

Photo de rawpixel